dimanche 11 avril 2021

Grecs et Romains: quelles limites pour leur monde?

  Dès l’Antiquité, l'Europe, l'Afrique et l'Asie étaient en contact. De l’Islande au Vietnam, des côtes d’Afrique aux steppes de Mongolie, marins, marchands ou ambassadeurs parcourent et décrivent des pays lointains.

 Regarder loin… Très loin, dans le temps et dans l’espace. Avec, pleinement, la force du rêve. Rien plus que notre confinement ne paraît pouvoir en créer le désir, un désir parfois violent. 


Carte du monde connu des Anciens, centrée sur la Méditerranée. Vers 1630. Crédits : Buyenlarge - Getty

Quelles étaient les limites du monde qui était le leur ? Où ce monde s’arrêtait-il - à supposer qu’il s’arrêtât quelque part ? Était-ce dans le concret de leurs expéditions, qui furent parfois plus lointaines que nous ne l’imaginons aujourd’hui ? Dans les appétits impétueux de leurs marchands ? Dans les spéculations de leurs savants ? Dans les descriptions de leurs géographes ? Dans l’imagination de leurs poètes ? Au fil de ces temps lointains, ces questions ne cessèrent pas de prospérer. La planète était-elle plate ou sphérique ? Un univers aquatique entourait-il les terres qu'ils connaissaient ?  Existait-il, vers le Nord, le Sud, l’Est, l’Ouest, d’autres mondes habités, et habités par qui ? 

 Une passionnante émission à écouter: 

Egyptiens, Grecs et Romains: les limites du monde

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié après modération.